Le G.E.L.

Le G.E.L. ( Groupe d’Entraide Locale) réunit une ­dizaine d’artistes invités par le collectif – ­comédiens, clowns, marionnettistes, danseurs, créateurs ­sonores, ­plasticiens …- dans un projet de territoire en milieu rural ou urbain.

Ensemble, ils travaillent autour de la question de ­l’entraide telle qu’elle fut abordée par le naturaliste Pierre Kropotkine en 1902 dans son ouvrage ­L’entraide, un facteur d’évolution. Les artistes ­s’installent de ­façon visible dans un lieu ouvert et partent à la ­rencontre des habitants, commerçants, paysans, ­acteurs locaux, proposent de l’aide, des ­ateliers et des performances dans l’espace public. La ­question de l’entraide soulève des ­problématiques liées à ­l’organisation du travail, au salariat, à la ­solidarité. Pour les artistes invités, elle remet ­aussi en question les modes de production du spectacle ­vivant.

Au cœur de la dramaturgie nous tentons l’utopie collective. Nous cherchons la bonne recette.