La Chaise

EN CRÉATION

Adèle Couëtil………………..Conception, mise en scène et jeu
Léonor Ilitch……………………Aide à la mise en scène
Félix Blin-Bellomi……………………………regard extérieur
Louison Assié………….création sonore, création lumière

Avec la complicité de François Lazaro et de Céline Gayon

La Chaise est né de questionnements sur les choses du quotidien. Qui sont ces choses ? Quel est leur être ? Comment parlent-elles ? Que disent-elles ? 

La chaise vide me renvoie à l’absence, à la trace, au départ, au deuil

La chaise représente l’attente, le manque, le vide

L’immobilité, l’inertie, la passivité 

Devenir chaise, à force d’attendre, regarder la vie passer devant soi.

Se transformer 

devenir chaise

devenir l’attente 

devenir la solitude.

Assise sur une chaise, une femme travaille, serrée dans un costume tailleur, les jambes jointes et le dos droit, elle exécute des tâches répétitives. C’est la fin d’après-midi elle veut partir, mais quelque chose la retient. La chaise se balance, grogne, et tombe face contre terre.

Mêlant manipulation d’objet, danse et jeu burlesque, ce duo corps objet parle de l’attachement, de ce à quoi on s’accroche, les êtres, les choses, les souvenirs, à travers des situations concrètes. Comment faire face à notre destin humain d’être attaché ?